Login

Le Malade roi (paroles et musique : Florian Gourgeot)                                           retour aux 15 chansons

 

Elle est gauchère d’adoption

Lui referme la porte sur le nez,

Casse les miroirs de la maison

 

Il oublie sa date d’anniversaire

Et même s'il y a pensé

Offre toujours un truc de travers

 

Elle bouscule les gens dans la rue

Au métro prend la mauvaise ligne

Puis elle se perd dans l’inconnu

 

Il est un peu dans les nuages

Massacre le linge dans une machine

Et l’achève au repassage

 

Le roi des maladroits...c’est moi

La déesse des maladresses… c’est toi

 

Il oublie toutes ses paroles

Se les remémore comme il peut,

Mais elles s’envolent,

 

Elle sort avec son parapluie,

Tous les jours sauf quand il pleut

Et qu’elle l’oublie

 

Il se prend les pieds dans le tapis

Fait tomber n'importe quoi

Se relève et puis sourit

 

Elle reste là à le prendre en photo

L’objectif caché par son doigt

En riant comme un oiseau

 

Le roi des maladroits... c’est moi

La déesse des maladresses… c’est toi

On vit un paradis de fou

Les érudits, les étourdis, c’est nous

 

Il met de l’essence dans sa Diesel

Des chaussettes pas très semblables

Confond le sucre avec le sel

 

"C’est de la malchance", se dit-elle

Quand tous les matins tombe de la table

Une tartine du côté miel

 

Le roi des maladroits... c’est moi

La déesse des maladresses… c’est toi

On vit un paradis de fou

Les érudits, les étourdis, c’est nous

 

Le roi des maladroits... c’est moi

La déesse … c’est toi

 

Switch to Desktop Version